Pôle social
Depuis 13 ans, Aralia se met au service des quartiers d’Albi et de la ville de Gaillac en animant des ateliers socio-linguistiques.

En 2019, Aralia est membre des 3 conseils citoyens des quartiers d’Albi.

Favoriser l’autonomie sociale et la mobilisation vers l’emploi en développant les compétences de base

Quartier de Veyrières-Rayssac

Cette action est cofinancée par le FSE.

l'europe s'engage en occitanie logo union européenne fse 

OBJET : Engager un premier apprentissage linguistique, dans la durée, quel que soit le niveau de maîtrise initial de la personne.

A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

  • mieux s’approprier l’environnement
  • être autonome pour se déplacer
  • réaliser les démarches administratives
  • comprendre les différents écrits du quotidien
  • se sentir plus à l’aise pour communiquer
  • suivre la scolarité de leurs enfants pour les parents
  • pouvoir ensuite accéder à un dispositif d’accès vers l’emploi.

PUBLIC : Toute personne ayant des difficultés d’autonomie sociale et d’accès à l’emploi liées à une non maitrise de la langue.

PRE REQUIS : Disponible 2 ½ journées par semaine pour participer à la formation

NOMBRE : 12 / 14 personnes

DÉMARRAGE : Entrées et sorties permanentes

DURÉE DE L’ACTION : La durée de la formation est de 2 ans. Le contrat de formation est signé pour 6 mois renouvelable en fonction de l’assiduité et des progrès.

LIEU DE LA FORMATION : ALBI – Centre social Veyrières/Rayssac, 10 rue Françoise Dolto

HORAIRES : mardi et vendredi de 9h à 12h

PRESCRIPTEURS : Travailleurs sociaux, Centre social, Maison du département, CCAS, Mission jeunes, Pole Emploi

CONTACT PILOTAGE ACTION :

Florence FABRE     florencefabre.aralia@orange.fr

Myriam ATCHER     myriamatcher.aralia@orange.fr

Sylvie MAS     sylviemas.aralia@orange.fr

MODALITÉS D’ORGANISATION : Dispositif de formation organisé en entrées /sorties permanentes fonctionnant toute l’année après validation par le comité de suivi.

Formation en groupe de 12 à 14 personnes en présentiel dans des locaux situés dans les quartiers Politique de la Ville.

MOYENS PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES : Salle de formation d’environ 45 m² située dans des centres sociaux, maison de quartier, CCAS ou annexes de mairie.

En fonction des lieux, les salles sont équipées d’ordinateurs et vidéoprojecteur, casque audio.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES : Méthodes pédagogiques diversifiées : approches audio-visuelles, mises en situation, jeux de rôles…

Apprentissage du français à partir de situations et d’interactions concrètes de la vie quotidienne.

Apprentissage du français à partir de mise en situation dans l’environnement du quotidien (visites, repérage dans la ville, services de proximité…)

Alternance d’activités en grand groupe et en sous-groupe.

EQUIPE PÉDAGOGIQUE : Formateurs diplômés en Français Langue Etrangère possédant 5 ans minimum d’expérience dans l’apprentissage du français comme langue d’intégration auprès de migrants non francophones.

CONTENU : L’approche pédagogique est de mettre en valeur le langage comme un outil de communication essentiel au service d’interactions sociales et professionnelles afin de permettre aux personnes de gagner en autonomie, en mobilité et en confiance en soi.

Les thématiques abordés : gestion du quotidien, mobilité, vie publique et citoyenne, éducation, vie sociale et culturelle, santé, codes et postures.

Ces thèmes seront traités sous différentes formes :

  • Ecoute, compréhension et expression orale :
  • Compréhension et production de phrases simples sur des sujets de la vie quotidienne
  • Compréhension et réponse simple à des questions de la vie quotidienne
  • Compréhension des indications simples pour se déplacer
  • Présentation de soi
  • Description de lieux, personnes, événements
  • Communication simple par téléphone.
  • Compréhension et expression écrite :
  • Lecture et compréhension d’une information simple, d’un texte informatif
  • Lecture d’un emploi du temps
  • Renseignement d’un formulaire simple
  • Rédaction de texte court

SUIVI ET ÉVALUATION : L’évaluation du stagiaire se fait tout au long de la formation : des évaluations formatives permettent aux stagiaires de suivre leur progression (mises en situation, exercices concrets…).

Deux évaluations réalisés durant le parcours à partir de tests et de mises en situation : une évaluation intermédiaire à mi-parcours et une évaluation finale en fin de parcours.

En fin d’action, une suite de parcours est proposée au stagiaire vers d’autres actions socio linguistiques ou vers des actions d’insertion professionnelle et une attestation est délivrée.

La mesure de la satisfaction du stagiaire sur la formation (organisation, méthodes, pédagogie…) est réalisée en fin de formation à partir d’un questionnaire.

Favoriser l’autonomie sociale et la mobilisation vers l’emploi en développant les compétences de base

Quartier de Cantepau

Cette action est cofinancée par le FSE.

l'europe s'engage en occitanie logo union européenne fse

OBJET : Engager un premier apprentissage linguistique, dans la durée, quel que soit le niveau de maîtrise initial de la personne.

 A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

  • mieux s’approprier l’environnement
  • être autonome pour se déplacer
  • réaliser les démarches administratives
  • comprendre les différents écrits du quotidien
  • se sentir plus à l’aise pour communiquer
  • suivre la scolarité de leurs enfants pour les parents
  • pouvoir ensuite accéder à un dispositif d’accès vers l’emploi.

PUBLIC : Toute personne ayant des difficultés d’autonomie sociale et d’accès à l’emploi liées à une non maitrise de la langue.

PRE REQUIS : Disponible 2 ½ journées par semaine pour participer à la formation

NOMBRE : 12/14 personnes

DÉMARRAGE : Entrées et sorties permanentes

DURÉE DE L’ACTION : La durée de la formation est de 2 ans. Le contrat de formation est signé pour 6 mois renouvelable en fonction de l’assiduité et des progrès.

LIEU DE LA FORMATION : ALBI – Centre social de Cantepau, 16 square Bonaparte

HORAIRES : mardi de 14h à 17h et jeudi de 9h à 12h

PRESCRIPTEURS : Travailleurs sociaux, Centre social, Maison du département, CCAS, Mission jeunes, Pole Emploi

CONTACT PILOTAGE ACTION :

Florence FABRE     florencefabre.aralia@orange.fr

Myriam ATCHER     myriamatcher.aralia@orange.fr

Sylvie MAS     sylviemas.aralia@orange.fr

MODALITÉS D’ORGANISATION : Dispositif de formation organisé en entrées /sorties permanentes fonctionnant toute l’année après validation par le comité de suivi.

Formation en groupe de 12 à 14 personnes en présentiel dans des locaux situés dans les quartiers Politique de la Ville.

MOYENS PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES : Salle de formation d’environ 45 m² située dans des centres sociaux, maison de quartier, CCAS ou annexes de mairie.

En fonction des lieux, les salles sont équipées d’ordinateurs et vidéoprojecteur, casque audio.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES : Méthodes pédagogiques diversifiées : approches audio-visuelles, mises en situation, jeux de rôles…

Apprentissage du français à partir de situations et d’interactions concrètes de la vie quotidienne.

Apprentissage du français à partir de mise en situation dans l’environnement du quotidien (visites, repérage dans la ville, services de proximité…)

Alternance d’activités en grand groupe et en sous-groupe.

EQUIPE PÉDAGOGIQUE : Formateurs diplômés en Français Langue Etrangère possédant 5 ans minimum d’expérience dans l’apprentissage du français comme langue d’intégration auprès de migrants non francophones.

CONTENU : L’approche pédagogique est de mettre en valeur le langage comme un outil de communication essentiel au service d’interactions sociales et professionnelles afin de permettre aux personnes de gagner en autonomie, en mobilité et en confiance en soi.

Les thématiques abordés : gestion du quotidien, mobilité, vie publique et citoyenne, éducation, vie sociale et culturelle, santé, codes et postures.

Ces thèmes seront traités sous différentes formes :

  • Ecoute, compréhension et expression orale :
  • Compréhension et production de phrases simples sur des sujets de la vie quotidienne
  • Compréhension et réponse simple à des questions de la vie quotidienne
  • Compréhension des indications simples pour se déplacer
  • Présentation de soi
  • Description de lieux, personnes, événements
  • Communication simple par téléphone.
  • Compréhension et expression écrite :
  • Lecture et compréhension d’une information simple, d’un texte informatif
  • Lecture d’un emploi du temps
  • Renseignement d’un formulaire simple
  • Rédaction de texte court

SUIVI ET ÉVALUATION : L’évaluation du stagiaire se fait tout au long de la formation : des évaluations formatives permettent aux stagiaires de suivre leur progression (mises en situation, exercices concrets…).

Deux évaluations réalisés durant le parcours à partir de tests et de mises en situation : une évaluation intermédiaire à mi-parcours et une évaluation finale en fin de parcours.

En fin d’action, une suite de parcours est proposée au stagiaire vers d’autres actions socio linguistiques ou vers des actions d’insertion professionnelle et une attestation est délivrée.

La mesure de la satisfaction du stagiaire sur la formation (organisation, méthodes, pédagogie…) est réalisée en fin de formation à partir d’un questionnaire.

Accompagnement linguistique des étrangers Primo-arrivants

Quartier de Cantepau - Primo-arrivants

CONTEXTE : L’action concerne en priorité les personnes habitant Cantepau, quartier prioritaire de la Politique de la ville, sur lequel un déficit de formation a été acté. En effet, l’action menée sur ce quartier au sein du centre social à raison de 2 ateliers par semaine et d’ateliers complémentaires animés par des bénévoles comprend à ce jour une liste d’attente de plus de 18 personnes. Les prescripteurs de la Plateforme Linguistique d’Albi sont en attente de réponses “linguistiques” à proposer aux personnes dans des délais efficaces. Les résidents d’autres quartiers d’Albi, des communes et zones rurales avoisinantes peuvent intégrer cette action après validation en comité de suivi.

OBJET : Cette action sociolinguistique pour une intégration durable en France a pour but d’accueillir avec bienveillance, d’intégrer dans une dynamique d’apprentissage et de permettre l’acquisition d’un niveau minimum en français nécessaire pour intégrer par la suite, dans de bonnes conditions un dispositif de droit commun, d’accéder à une formation ou à un emploi.

Cette offre de formation peut être complémentaire à l’offre dispensée par les prestataires de l’OFII.

PUBLIC : Étrangers primo-arrivants, hommes et femmes, ressortissants des pays tiers à l’Union Européenne, titulaires d’un premier titre de séjour depuis moins de cinq ans, signataires d’un CAI (Contrat d’Accueil et d’Intégration) ou CIR (Contrat d’Intégration Républicaine), ayant bénéficié ou non d’une formation prescrite par l’OFII dans les cinq premières années de leur séjour en France.

PRE REQUIS : Etre disponible 2 ½ journées par semaine pour participer à la formation.

NOMBRE : 8 à 12 apprenants.

DÉMARRAGE : Entrées et sorties permanentes.

 DURÉE DE L’ACTION : La durée de la formation est de 2 ans. Le contrat de formation est signé pour 6 mois renouvelable en fonction de l’assiduité et des progrès.

LIEU : Centre social de Cantepau, 16 square Bonaparte.

HORAIRES : mardi de 9h à 12h et vendredi de 9h à 12h.

PRESCRIPTEURS : Travailleurs sociaux, Centre social, Maison du département, CCAS, Mission jeunes, Pole Emploi…

CONTACT PILOTAGE ACTION :

Sylvie MAS     sylviemas.aralia@orange.fr

Florence FABRE     florencefabre.aralia@orange.fr

MOYENS MATÉRIELS ET HUMAINS

Une salle avec accès internet est mise à disposition par le centre social et permet l’exercice d’une activité de formation. Les séances sont animées à raison de 2 séances hebdomadaires, en alternance par 2 formatrices qui participent aux comités de suivi ; le responsable du pôle compétences de base d’ARALIA supervise l’action et participe aux réunions de pilotage. L’équipe pédagogique est expérimentée dans le développement des compétences de base, titulaires de diplômes en Français Langue Etrangère, de licence Langues étrangères appliquées, Sciences de l’éducation et formation de médiateur familial.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES :

La relation pédagogique, dans un climat à la fois bienveillant et exigeant, est un levier de motivation et les méthodes pédagogiques sont toujours diversifiées : approches audio-visuelles, mises en situation, jeux de rôles.

Apprentissage du français à partir de situations et d’interactions concrètes de la vie quotidienne.

Apprentissage du français à partir de mise en situation dans l’environnement du quotidien (visites, repérage dans la ville, services de proximité…).

Alternance d’activités en grand groupe et en sous-groupe.

EQUIPE PÉDAGOGIQUE : Formateurs diplômés en Français Langue Etrangère possédant 5 ans minimum d’expérience dans l’apprentissage du français comme langue d’intégration auprès de migrants non francophones.

CONTENU : Notre approche s’appuie sur le référentiel Français Langue d’Intégration (FLI) et la démarche d’Ateliers Socio Linguistiques (ASL) visant l’accueil et le gain en autonomie d’adultes migrants vivant en France.

Les apports portent essentiellement sur la maîtrise des actes de langage nécessaires à leur vie au quotidien et à la connaissance des codes socioculturels.

A cette fin, divers supports pédagogiques et exercices contextualisés sont spécialement conçus.

Thématiques abordées : la gestion du quotidien, la mobilité, la vie publique et citoyenne, l’éducation, la vie sociale et culturelle, la santé, le monde du travail et les codes et postures.

Ces thèmes seront traités sous différentes formes :

  • Ecoute, compréhension et expression orale :
  • Compréhension et production de phrases simples sur des sujets de la vie quotidienne
  • Compréhension et réponse simple à des questions de la vie quotidienne
  • Compréhension des indications simples pour se déplacer
  • Présentation de soi
  • Description de lieu, personnes, évènements
  • Communication simple par téléphone.
  • Compréhension et expression écrite :
  • Lecture et compréhension d’une information simple, d’un texte informatif
  • Lecture d’un emploi du temps
  • Renseignement d’un formulaire simple
  • Rédaction de texte court

SUIVI ET ÉVALUATION :

  • Engagement dans la formation (indicateurs de présence et d’assiduité).
  • Compétences acquises (grille de progression du niveau linguistique à l’entrée et à la sortie de l’action).
  • Suites à envisager à l’issue de la formation (plan d’action rédigé avec la personne).
  • Degré de satisfaction de chaque stagiaire (questionnaire de satisfaction de l’action).
  • Fréquence des échanges avec les référents de parcours (pôle emploi, Mission Jeunes, assistantes sociales du département, centre social…).
  • Programmation de 3 comités de suivi annuels en présence des référents de parcours.
  • Programmation d’un comité de pilotage annuel.
  • Implication sur des temps d’échanges et de rencontres entre partenaires permettant d’avoir une bonne connaissance des actions menées par les nombreux acteurs locaux ainsi que des logiques institutionnelles et favorisant l’optimisation des réponses à apporter à nos stagiaires.
Favoriser l’autonomie sociale et la mobilisation vers l’emploi en développant les compétences de base

Quartiers de Gaillac

Cette action est cofinancée par le FSE.

l'europe s'engage en occitanie logo union européenne fse

OBJET : Engager un premier apprentissage linguistique, dans la durée, quel que soit le niveau de maîtrise initial de la personne.

A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

  • mieux s’approprier l’environnement
  • être autonome pour se déplacer
  • réaliser les démarches administratives
  • comprendre les différents écrits du quotidien
  • se sentir plus à l’aise pour communiquer
  • suivre la scolarité de leurs enfants pour les parents
  • pouvoir ensuite accéder à un dispositif d’accès vers l’emploi.

PUBLIC : Toute personne ayant des difficultés d’autonomie sociale et d’accès à l’emploi liées à une non maitrise de la langue.

PRE REQUIS : Disponible 2 ½ journées par semaine pour participer à la formation

NOMBRE : 12 / 14 personnes

DÉMARRAGE : Entrées et sorties permanentes

DURÉE DE L’ACTION : La durée de la formation est de 2 ans. Le contrat de formation est signé pour 6 mois renouvelable en fonction de l’assiduité et des progrès.

LIEU DE LA FORMATION : GAILLAC – Espace Simply-cité, 50 place d’Hautpoul

HORAIRES : jeudi et vendredi de 14h à 17h

PRESCRIPTEURS : Travailleurs sociaux, Centre social, Maison du département, CCAS, Mission jeunes, Pole Emploi

CONTACT PILOTAGE ACTION :

Florence FABRE     florencefabre.aralia@orange.fr

Myriam ATCHER     myriamatcher.aralia@orange.fr

Sylvie MAS     sylviemas.aralia@orange.fr

MODALITÉS D’ORGANISATION : Dispositif de formation organisé en entrées /sorties permanentes fonctionnant toute l’année après validation par le comité de suivi.

Formation en groupe de 12 à 14 personnes en présentiel dans des locaux situés dans les quartiers Politique de la Ville.

MOYENS PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES : Salle de formation d’environ 45 m² située dans des centres sociaux, maison de quartier, CCAS ou annexes de mairie.

En fonction des lieux, les salles sont équipées d’ordinateurs et vidéoprojecteur, casque audio.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES : Méthodes pédagogiques diversifiées : approches audio-visuelles, mises en situation, jeux de rôles…

Apprentissage du français à partir de situations et d’interactions concrètes de la vie quotidienne.

Apprentissage du français à partir de mise en situation dans l’environnement du quotidien (visites, repérage dans la ville, services de proximité…)

Alternance d’activités en grand groupe et en sous-groupe.

EQUIPE PÉDAGOGIQUE : Formateurs diplômés en Français Langue Etrangère possédant 5 ans minimum d’expérience dans l’apprentissage du français comme langue d’intégration auprès de migrants non francophones.

CONTENU : L’approche pédagogique est de mettre en valeur le langage comme un outil de communication essentiel au service d’interactions sociales et professionnelles afin de permettre aux personnes de gagner en autonomie, en mobilité et en confiance en soi.

Les thématiques abordés : gestion du quotidien, mobilité, vie publique et citoyenne, éducation, vie sociale et culturelle, santé, codes et postures.

Ces thèmes seront traités sous différentes formes :

  • Ecoute, compréhension et expression orale :
  • Compréhension et production de phrases simples sur des sujets de la vie quotidienne
  • Compréhension et réponse simple à des questions de la vie quotidienne
  • Compréhension des indications simples pour se déplacer
  • Présentation de soi
  • Description de lieux, personnes, événements
  • Communication simple par téléphone.
  • Compréhension et expression écrite :
  • Lecture et compréhension d’une information simple, d’un texte informatif
  • Lecture d’un emploi du temps
  • Renseignement d’un formulaire simple
  • Rédaction de texte court

SUIVI ET ÉVALUATION : L’évaluation du stagiaire se fait tout au long de la formation : des évaluations formatives permettent aux stagiaires de suivre leur progression (mises en situation, exercices concrets…).

Deux évaluations réalisés durant le parcours à partir de tests et de mises en situation : une évaluation intermédiaire à mi-parcours et une évaluation finale en fin de parcours.

En fin d’action, une suite de parcours est proposée au stagiaire vers d’autres actions socio linguistiques ou vers des actions d’insertion professionnelle et une attestation est délivrée.

La mesure de la satisfaction du stagiaire sur la formation (organisation, méthodes, pédagogie…) est réalisée en fin de formation à partir d’un questionnaire.

Ateliers de maîtrise de la langue française

CCAS de la ville d'Albi

OBJET : Engager un premier apprentissage linguistique, dans la durée, quel que soit le niveau de maîtrise initial de la personne.

A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

  • mieux s’approprier l’environnement
  • être autonome pour se déplacer
  • réaliser les démarches administratives
  • comprendre les différents écrits du quotidien
  • se sentir plus à l’aise pour communiquer
  • suivre la scolarité de leurs enfants pour les parents
  • pouvoir ensuite accéder à un dispositif d’accès vers l’emploi.

PUBLIC : Toute personne ayant des difficultés d’autonomie sociale et d’accès à l’emploi liées à une non maitrise de la langue.

PRE REQUIS : Disponible 2 ½ journées par semaine pour participer à la formation

NOMBRE : 12 / 14 personnes

DÉMARRAGE : Entrées et sorties permanentes

DURÉE DE L’ACTION : La durée de la formation est de 2 ans. Le contrat de formation est signé pour 6 mois renouvelable en fonction de l’assiduité et des progrès.

LIEU DE LA FORMATION : ALBI – CCAS de la ville d’Albi, 2 avenue Colonel Teyssier

HORAIRES : mardi et jeudi de 9h à 12h

PRESCRIPTEURS : Travailleurs sociaux, Centre social, Maison du département, CCAS, Mission jeunes, Pole Emploi

INSCRIPTION : Céline TESTE – CCAS

CONTACT PILOTAGE ACTION :

Florence FABRE     florencefabre.aralia@orange.fr

Myriam ATCHER     myriamatcher.aralia@orange.fr

Sylvie MAS     sylviemas.aralia@orange.fr

MODALITÉS D’ORGANISATION : Dispositif de formation organisé en entrées /sorties permanentes fonctionnant toute l’année après validation par le comité de suivi.

Formation en groupe de 12 à 14 personnes en présentiel dans des locaux situés dans les quartiers Politique de la Ville.

MOYENS PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES : Salle de formation d’environ 45 m² située dans des centres sociaux, maison de quartier, CCAS ou annexes de mairie.

En fonction des lieux, les salles sont équipées d’ordinateurs et vidéoprojecteur, casque audio.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES : Méthodes pédagogiques diversifiées : approches audio-visuelles, mises en situation, jeux de rôles…

Apprentissage du français à partir de situations et d’interactions concrètes de la vie quotidienne.

Apprentissage du français à partir de mise en situation dans l’environnement du quotidien (visites, repérage dans la ville, services de proximité…)

Alternance d’activités en grand groupe et en sous-groupe.

EQUIPE PÉDAGOGIQUE : Formateurs diplômés en Français Langue Etrangère possédant 5 ans minimum d’expérience dans l’apprentissage du français comme langue d’intégration auprès de migrants non francophones.

CONTENU : L’approche pédagogique est de mettre en valeur le langage comme un outil de communication essentiel au service d’interactions sociales et professionnelles afin de permettre aux personnes de gagner en autonomie, en mobilité et en confiance en soi.

Les thématiques abordés : gestion du quotidien, mobilité, vie publique et citoyenne, éducation, vie sociale et culturelle, santé, codes et postures.

Ces thèmes seront traités sous différentes formes :

  • Ecoute, compréhension et expression orale :
  • Compréhension et production de phrases simples sur des sujets de la vie quotidienne
  • Compréhension et réponse simple à des questions de la vie quotidienne
  • Compréhension des indications simples pour se déplacer
  • Présentation de soi
  • Description de lieux, personnes, événements
  • Communication simple par téléphone.
  • Compréhension et expression écrite :
  • Lecture et compréhension d’une information simple, d’un texte informatif
  • Lecture d’un emploi du temps
  • Renseignement d’un formulaire simple
  • Rédaction de texte court

SUIVI ET ÉVALUATION : L’évaluation du stagiaire se fait tout au long de la formation : des évaluations formatives permettent aux stagiaires de suivre leur progression (mises en situation, exercices concrets…).

Deux évaluations réalisés durant le parcours à partir de tests et de mises en situation : une évaluation intermédiaire à mi-parcours et une évaluation finale en fin de parcours.

En fin d’action, une suite de parcours est proposée au stagiaire vers d’autres actions socio linguistiques ou vers des actions d’insertion professionnelle et une attestation est délivrée.

La mesure de la satisfaction du stagiaire sur la formation (organisation, méthodes, pédagogie…) est réalisée en fin de formation à partir d’un questionnaire.

Ateliers de maîtrise de la langue française

Quartier de Lapanouse

OBJET : Engager un premier apprentissage linguistique, dans la durée, quel que soit le niveau de maîtrise initial de la personne.

A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

  • mieux s’approprier l’environnement
  • être autonome pour se déplacer
  • réaliser les démarches administratives
  • comprendre les différents écrits du quotidien
  • se sentir plus à l’aise pour communiquer
  • suivre la scolarité de leurs enfants pour les parents
  • pouvoir ensuite accéder à un dispositif d’accès vers l’emploi.

PUBLIC : Toute personne ayant des difficultés d’autonomie sociale et d’accès à l’emploi liées à une non maitrise de la langue.

PRE REQUIS : Disponible 2 ½ journées par semaine pour participer à la formation

NOMBRE : 12 / 14 personnes

DÉMARRAGE : Entrées et sorties permanentes

DURÉE DE L’ACTION : La durée de la formation est de 2 ans. Le contrat de formation est signé pour 6 mois renouvelable en fonction de l’assiduité et des progrès.

LIEU DE LA FORMATION : ALBI – Centre social de Lapanouse, 3 avenue Flandres-Dunkerque

HORAIRES : lundi et vendredi de 9h à 12h

PRESCRIPTEURS : Travailleurs sociaux, Centre social, Maison du département, CCAS, Mission jeunes, Pole Emploi

INSCRIPTION : Céline TESTE – CCAS

CONTACT PILOTAGE ACTION :

Florence FABRE     florencefabre.aralia@orange.fr

Myriam ATCHER     myriamatcher.aralia@orange.fr

Sylvie MAS     sylviemas.aralia@orange.fr

MODALITÉS D’ORGANISATION : Dispositif de formation organisé en entrées /sorties permanentes fonctionnant toute l’année après validation par le comité de suivi.

Formation en groupe de 12 à 14 personnes en présentiel dans des locaux situés dans les quartiers Politique de la Ville.

MOYENS PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES : Salle de formation d’environ 45 m² située dans des centres sociaux, maison de quartier, CCAS ou annexes de mairie.

En fonction des lieux, les salles sont équipées d’ordinateurs et vidéoprojecteur, casque audio.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES : Méthodes pédagogiques diversifiées : approches audio-visuelles, mises en situation, jeux de rôles…

Apprentissage du français à partir de situations et d’interactions concrètes de la vie quotidienne.

Apprentissage du français à partir de mise en situation dans l’environnement du quotidien (visites, repérage dans la ville, services de proximité…)

Alternance d’activités en grand groupe et en sous-groupe.

EQUIPE PÉDAGOGIQUE : Formateurs diplômés en Français Langue Etrangère possédant 5 ans minimum d’expérience dans l’apprentissage du français comme langue d’intégration auprès de migrants non francophones.

CONTENU : L’approche pédagogique est de mettre en valeur le langage comme un outil de communication essentiel au service d’interactions sociales et professionnelles afin de permettre aux personnes de gagner en autonomie, en mobilité et en confiance en soi.

Les thématiques abordés : gestion du quotidien, mobilité, vie publique et citoyenne, éducation, vie sociale et culturelle, santé, codes et postures.

Ces thèmes seront traités sous différentes formes :

  • Ecoute, compréhension et expression orale :
  • Compréhension et production de phrases simples sur des sujets de la vie quotidienne
  • Compréhension et réponse simple à des questions de la vie quotidienne
  • Compréhension des indications simples pour se déplacer
  • Présentation de soi
  • Description de lieux, personnes, événements
  • Communication simple par téléphone.
  • Compréhension et expression écrite :
  • Lecture et compréhension d’une information simple, d’un texte informatif
  • Lecture d’un emploi du temps
  • Renseignement d’un formulaire simple
  • Rédaction de texte court

SUIVI ET ÉVALUATION : L’évaluation du stagiaire se fait tout au long de la formation : des évaluations formatives permettent aux stagiaires de suivre leur progression (mises en situation, exercices concrets…).

Deux évaluations réalisés durant le parcours à partir de tests et de mises en situation : une évaluation intermédiaire à mi-parcours et une évaluation finale en fin de parcours.

En fin d’action, une suite de parcours est proposée au stagiaire vers d’autres actions socio linguistiques ou vers des actions d’insertion professionnelle et une attestation est délivrée.

La mesure de la satisfaction du stagiaire sur la formation (organisation, méthodes, pédagogie…) est réalisée en fin de formation à partir d’un questionnaire.

Ateliers de maîtrise de la langue française

Quartiers de Saint-Juéry

OBJET : Engager un premier apprentissage linguistique, dans la durée, quel que soit le niveau de maîtrise initial de la personne.

A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

  • mieux s’approprier l’environnement
  • être autonome pour se déplacer
  • réaliser les démarches administratives
  • comprendre les différents écrits du quotidien
  • se sentir plus à l’aise pour communiquer
  • suivre la scolarité de leurs enfants pour les parents
  • pouvoir ensuite accéder à un dispositif d’accès vers l’emploi.

PUBLIC : Toute personne ayant des difficultés d’autonomie sociale et d’accès à l’emploi liées à une non maîtrise de la langue.

PRE REQUIS : Disponible 2 ½ journées par semaine pour participer à la formation

NOMBRE : 12 / 14 personnes

DÉMARRAGE : Entrées et sorties permanentes

DURÉE DE L’ACTION : La durée de la formation est de 2 ans. Le contrat de formation est signé pour 6 mois renouvelable en fonction de l’assiduité et des progrès.

LIEU DE LA FORMATION : SAINT-JUERY – Centre social , 4 Côte des Brus

HORAIRES : mardi de 8h30 à 11h30 et jeudi de 13h30 à 16h30

PRESCRIPTEURS : Travailleurs sociaux, Centre social, Maison du département, CCAS, Mission jeunes, Pole Emploi

INSCRIPTION : Cédric DURAND – Centre social

CONTACT PILOTAGE ACTION :

Florence FABRE     florencefabre.aralia@orange.fr

Myriam ATCHER     myriamatcher.aralia@orange.fr

Sylvie MAS     sylviemas.aralia@orange.fr

MODALITÉS D’ORGANISATION : Dispositif de formation organisé en entrées /sorties permanentes fonctionnant toute l’année après validation par le comité de suivi.

Formation en groupe de 12 à 14 personnes en présentiel.

MOYENS PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES : Salle de formation située dans le centre social.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES : Méthodes pédagogiques diversifiées : approches audio-visuelles, mises en situation, jeux de rôles…

Apprentissage du français à partir de situations et d’interactions concrètes de la vie quotidienne.

Apprentissage du français à partir de mise en situation dans l’environnement du quotidien (visites, repérage dans la ville, services de proximité…)

Alternance d’activités en grand groupe et en sous-groupe.

EQUIPE PÉDAGOGIQUE : Formateurs diplômés en Français Langue Etrangère possédant 5 ans minimum d’expérience dans l’apprentissage du français comme langue d’intégration auprès de migrants non francophones.

CONTENU : L’approche pédagogique est de mettre en valeur le langage comme un outil de communication essentiel au service d’interactions sociales et professionnelles afin de permettre aux personnes de gagner en autonomie, en mobilité et en confiance en soi.

Les thématiques abordés : gestion du quotidien, mobilité, vie publique et citoyenne, éducation, vie sociale et culturelle, santé, codes et postures.

Ces thèmes seront traités sous différentes formes :

  • Ecoute, compréhension et expression orale :
  • Compréhension et production de phrases simples sur des sujets de la vie quotidienne
  • Compréhension et réponse simple à des questions de la vie quotidienne
  • Compréhension des indications simples pour se déplacer
  • Présentation de soi
  • Description de lieux, personnes, événements
  • Communication simple par téléphone.
  • Compréhension et expression écrite :
  • Lecture et compréhension d’une information simple, d’un texte informatif
  • Lecture d’un emploi du temps
  • Renseignement d’un formulaire simple
  • Rédaction de texte court

SUIVI ET ÉVALUATION : L’évaluation du stagiaire se fait tout au long de la formation : des évaluations formatives permettent aux stagiaires de suivre leur progression (mises en situation, exercices concrets…).

Deux évaluations réalisés durant le parcours à partir de tests et de mises en situation : une évaluation intermédiaire à mi-parcours et une évaluation finale en fin de parcours.

En fin d’action, une suite de parcours est proposée au stagiaire vers d’autres actions socio linguistiques ou vers des actions d’insertion professionnelle et une attestation est délivrée.

La mesure de la satisfaction du stagiaire sur la formation (organisation, méthodes, pédagogie…) est réalisée en fin de formation à partir d’un questionnaire.

Café informatique : se former et devenir autonome avec l’outil numérique à plus de 60 ans

Albi

CONTEXTE : Illectronisme, fracture numérique, exclusion numérique, plusieurs noms pour englober un phénomène qui prend de l’ampleur dans une société qui exige d’utiliser l’outil numérique au quotidien. Beaucoup de services se numérisent (administratifs et commerciaux) ; la communication par mail est devenue prépondérante ; l’information, avec ses pièges, passe nécessairement par Internet ; les souvenirs qui auparavant se retrouvaient dans des albums photos doivent être classés dans des fichiers et des sous-fichiers… De nombreuses personnes ne sont pas nées avec et n’ont pas été formées à ce changement arrivé rapidement. D’autant plus qu’un blocage psychologique peut s’ajouter aux difficultés techniques. « Ceci n’est pas pour moi, c’est pour les jeunes. » ; « Cela ne m’intéresse pas. » « Je n’y comprends rien. » Or, il n’y a pas d’âge pour apprendre. Savoir s’orienter sur une interface numérique permet d’aller plus loin que la résolution à court terme de problèmes ponctuels : prendre confiance dans sa capacité à apprendre et ainsi devenir autonome avec l’outil numérique.

OBJECTIFS Être autonome avec l’informatique :

  • Réaliser soi-même des tâches administratives
  • Communiquer avec le reste du monde
  • Résoudre les futurs problèmes à partir des acquis de formation

PUBLIC ET PRE-REQUIS :

6 à 8 personnes par groupe.

Personnes âgées de 60 ans et plus, autonomes (au moins 40 % en GIR 5 – GIR 6), repérées par des partenaires ou personnes ayant exprimé des besoins.

Niveau grand débutant à intermédiaire.

PRESCRIPTEURS :

Flyers et affiches déposés dans des lieux cibles et auprès des partenaires d’Aralia, acteurs dotés de la capacité de repérer et d’avertir des personnes en besoin de formation.

La personne appelle Aralia pour s’inscrire.

LIEU :

Dans les locaux d’Aralia, 22 rue Toulouse Lautrec à Albi

DATES, DUREE ET ORGANISATION :

8 séances de 1H30 par semaine les mardis et mercredis de 17h15 à 18h45 soit 12h de formation par stagiaire.

Date de début : 03 septembre 2019 Date de fin :  20 décembre 2019

METHODES – MOYENS – CONTENU :

Formation collective en présentiel se déroulant dans les locaux d’Aralia à Albi.

Salle informatique équipée de 8 PC, 1 vidéoprojecteur, 4 tablettes, 4 PC portables.

 

En tenant compte de l’importance de la pratique, de la spécificité générationnelle et des problèmes récurrents rencontrés, chaque déroulement de séance doit s’appuyer sur le vécu des participants : état des connaissances, impasses rencontrées, recherches propres de résolutions. L’expérience de chacun permet un échange de pratiques et de connaissances : ils ont déjà rencontré tels problèmes, ils y ont remédié de telle manière. Le formateur facilite les échanges en structurant leur résolution de problème en s’adaptant aux capacités et manières d’apprendre de chacun. Un va-et-vient entre besoins individuels et échanges collectifs de connaissances pratiques et théoriques est au cœur du dispositif d’apprentissage. Le formateur étant aussi un usager de l’informatique, mais averti et expérimenté, il doit transmettre comment lui-même résout une difficulté et comment lui-même a appris. Les séances ne consistent pas en un « marché » où l’on viendrait chercher des réponses à des questions, mais où une dynamique de groupe donne confiance aux participants dans le but d’arriver ensemble à l’autonomie. Chacun peut devenir en quelque sorte formateur envers celui qui sait moins bien utiliser l’outil. Cette dynamique permet en outre de créer du lien social non virtuel pour une population qui parfois subit un isolement social dès l’âge de la retraite.

Par ailleurs, la pratique entre deux séances doit être encouragée afin de permettre la mémorisation et un retour au cours de la séance suivante.

Déroulement d’une séance :

  • Retour sur la séance précédente, questions survenues dans la semaine
  • Résolution de problèmes ponctuels survenus récemment
  • Introduction au cours : état des connaissances, impasse, manières personnelles de résoudre, échange de pratiques
  • Théorie ou structuration, démonstration sur grand écran
  • Pratique en individuel ou en binôme
  • Évaluation de la séance

Programme général :

Ce programme se veut « idéal », il devra s’adapter au niveau de départ, aux capacités personnelles et aux besoins exprimés en gardant à l’esprit l’atteinte de l’objectif : devenir autonome

  • Découvrir le matériel informatique (souris, clavier, tablette, smartphone, périphériques)
  • Créer, modifier, classer, imprimer un document et savoir le retrouver à nouveau = gérer une arborescence de fichiers
  • Protéger et retrouver ses données personnelles (mots de passe)
  • Utiliser une messagerie (se connecter à son compte, écrire, répondre, joindre des fichiers, télécharger des fichiers, retrouver ses contacts, classer son courrier, identifier les arnaques)
  • Connecter un appareil photo et/ou son smartphone
  • Utiliser un moteur de recherche (mots clés, reconnaissance des divers types de sites Internet)
  • Utiliser les services administratifs (Déclaration d’impôts, banque en ligne, etc.)
  • Utiliser des services commerciaux de façon sécurisée
  • Utiliser les moyens de communication avancés (Skype, WhatsApp, réseaux sociaux) en protégeant son identité numérique et en respectant l’éthique (netiquette)
  • S’informer en évitant les « pièges » (fake news)
  • Maintenir son matériel (antivirus, nettoyage système simple)
  • Logiciels : installer un nouveau logiciel en toute sécurité, les logiciels open source
  • Formation de base à la bureautique (Suite office)

MODE DÉVALUATION :

Positionnement initial de chaque participant pour évaluer son niveau et écouter ses besoins, sa capacité d’apprentissage, ses forces et ses faiblesses dans le but l’orienter vers le groupe adéquat et de dessiner son parcours vers l’autonomie.

Un bilan individuel de chaque personne est réalisé en milieu et en fin de parcours.

ENCADREMENT ET SUIVI DE LA FORMATION :

Florence Fabre est chargée de la gestion administrative et financière du dispositif.

Sylvie Mas, responsable de l’action, assure la coordination pédagogique du dispositif et d’une équipe expérimentée.